mardi 17 février 2015

La pub, ça lave ton cerveau

Tout à l'heure, en voulant regarder l'animé de Bakuman, une énième pub s'ouvre avant que la vidéo charge.
Une histoire de monsieur qui fait une psychanalyse parce qu'il veut comprendre sa femme et qu'il va lui falloir plusieurs séances.

Je l'avais déjà vue pas mal de fois avant, elle m'énervait mais je sais pas, ça m'a jamais énervée autant.

Il y a quelques années j'étais fascinée par les pubs. Je sais pas pourquoi. J'aimais bien les regarder, les disséquer, analyser de quelle façon le publicitaire essayait de pénétrer mon inconscient pour me vendre son produit.
Et puis plus le temps passait plus je trouvais ça malsain.
D'accord, jouer sur l'inconscient pour vendre un produit c'est une technique marketing remarquable.

Sauf que ce qui me dérange, c'est qu'il n'y a pas que le côté "mon produit est trop bien achète achète" qui passe dans ton inconscient (et celui-là est déjà dérangeant).

Il y a aussi tous les clichés.



C'est aux femmes de faire la lessive.
Une famille c'est un papa une maman on ne ment pas aux enfants.
C'est papa qui conduit la voiture.
Les végétariens sont des crétins de hippies.
Les femmes sont stupides et ne pensent qu'à la mode.
Tout ce qui est important quand tu es une femme c'est d'être belle.

La liste est vachement plus longue en vrai mais je me sers de ce qui remonte à la surface de mon cerveau en premier quand j'y pense.

Alors certes, si tu es un adulte pensant qui arrive à te détacher de tous les clichés qu'on nous martèle dans la tête depuis notre enfance, la pub n'est pas vraiment dangereuse pour toi, mais imagine pour les enfants qui regardent la télé.
Inconsciemment ils enregistrent.
Et après on se retrouve avec des adultes qui pensent que faire le ménage c'est le rôle des femmes. Qu'avoir une voiture c'est être viril. Que bricoler c'est un truc d'homme.

Et si derrière il n'y a personne pour expliquer que ce sont des clichés, que le ménage c'est pas plus drôle si t'as des ovaires, que la virilité c'est un concept un peu nul, et que tout le monde peut bricoler à condition d'avoir appris, et bien la société ne change pas.
Et c'est dommage.

J'aimerai bien que le marketing se rendent compte des fois de l'influence qu'ils ont sur les gens et qu'ils se responsabilisent un peu.
Je pense que y'a moyen de vendre un yaourt sans connotation sexiste derrière.
Non ?

10 commentaires:

  1. Si tu as raison, complètement raison. Mais on sait tous que le publicistes sont en retards de deux guerres. Moi la pub, ca a fini par me faire gerber!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être pas deux guerres mais ça a pas radicalement évolué depuis les années 50 en fait.

      Supprimer
  2. Je kiffe la pub, je suis un peu comme tu le dis au début de l'article, mais j'avoue que ce côté de la publicité est très dérangeant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha heureuse de voir que je suis pas la seule bizarre fascinée par les pubs. Mais du coup ça a fini par me dégoûter, ce formatage. (qui en plus, a une raison d'être : agir sur un cliché c'est agir sur un imaginaire collectif donc impacter le plus grand nombre de personne possible)

      Supprimer
  3. Ils s'en rendent compte, hein. Tout est volontaire, ou participe plus ou moins consciemment à un même mouvement. La pub, c'est juste un gros bouillon de conservatisme. Écœurant.

    Maintenant, j'ai beaucoup regardé de pub, enfant. J'ai pas énormément de clichés. En tout cas pas ceux sus-nommés (mais j'en ai eu, un temps, notamment sur les végés, je reconnais). Pourquoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça le pire c'est qu'ils le savent mais qu'ils s'en foutent. Déplorable.

      Bah, j'en ai beaucoup regardé aussi. Mais je pense que j'en ai pas trop non plus ^^' après y'a aussi toute l'éducation des parents, les gens qu'on côtoient qui nous démontrent que ces clichés ne se justifient pas, et aussi un apprentissage de la tolérance et de l'ouverture d'esprit. Qui ne se fait pas toujours.

      Supprimer
  4. Vous êtes fous...
    J'adore les pubs irlandais. L'alcool est un danger, oui. J'en suis conscient ! Mais j'y vais pas depuis mon enfance moi ! Bande de dégénérés ! Pas étonnant que vous critiquiez les pubs si depuis tout petits vous y buvez !

    RépondreSupprimer
  5. Personnellement les pubs ça m'a toujours emmerdé depuis que je suis toute petite. Non mais attendez couper un épisode des totaly spies pour nous montrer des glaces à la vanille... Plus sérieusement. Je ne pense pas que les pubs transmettent de tels messages aux enfants tout simplement parce qu'ils n'ont pas la même vision que nous. Si on leur montre par exemple deux parents qui se demandent : "biberon ou allaitement... nova*** ou nova*** " l'enfant ne va pas voir que la "normalité" de cette pub est : un papa, une maman (d'ailleurs ce n'est pas le message). Il va juste voir deux parents avec un bébé sans prendre conscience de quoi que ce soit (à mon avis). Pour ma part je ne pense pas avoir été influencé par les pubs (ou alors j'ai tout "compris de travers") pareil pour mon entourage. Je pense qu'il faut arrêter de rejeter la connerie humaine sur les sociétés (bien quelles soient largement pourries) chacun a des responsabilités et n'a pas à dire oui mais c'est les pubs qui m'ont dit d'être homophobe par exemple.
    Après il n'y a pas que du mal dans les pub prenez par exemple la nouvelle pub d'intermarché ou carrefour (mea culpa je ne m'en souviens plus) où on voit une tomate difforme avec pour commentaire des paroles mignonnes tout plein afin de ne plus jeter les légumes moches... moi je trouve ça bien.
    Enfin et pour terminer je n'ai jamais vue de pub anti-végé. Je trouve que c'est un concept qui est plutôt bien accepté dans l'ensemble bien qu'il y ait toujours des crétins pour tenir des propos insultants envers les végés. Mais bon je ne connais personne qui ne se soit jamais fait insulter de sa vie. Les gens chercheront toujours une différence chez les autres pour s'en moquer : "regarde le black" et "le gothique là bas t'es trop dark"... c'est bête mais je ne suis pas en capacité d'aller mettre une baffe à tous les crétins de la terre.
    Sur ce... bonne journée/soirée/nuit Bye :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait ça agit sur l'inconscient : tu deviens pas homophobe, mais si t'as pas de "contre-exemple", tu vas enregistrer l'hétérosexualité comme étant la norme. Après la pub ça continue quand même à véhiculer pas mal de clichés et ça a un impact plutôt négatif de ce point de vue là
      Mais oui la pub sur les légumes moches est pas mauvaise. Tout comme la pub always là, en mode "do it like a girl".
      Tape donc "pub aoste végétarien" sur internet pour voir si y'en a pas ^^

      Supprimer