jeudi 12 mars 2015

AT LAST, SIR TERRY, WE MUST WALK TOGETHER.

Aujourd'hui, Terry Pratchett est mort.
J'ai l'impression d'avoir perdu un vieil oncle drôle et un peu lointain, même si je n'ai jamais eu de vieil oncle drôle et un peu lointain.

Terry Pratchett, auteur de fantasy brittanique, un des maîtres du genre. Il avait crée un univers tellement loufoque et drôle et attachant, avec un gros côté de critique sociale...
J'ai même pas envie de vous parler de ses livres.

Ils étaient tellement drôles et satiriques et magiques et je me suis tellement évadée à travers eux. En quatrième, ça commençait à ne plus aller vraiment, au hasard j'ai emprunté un de ces livres à la couverture un peu loufoque, ça s'appelait Sourcellerie, je me suis dit "ça peut être drôle".
D'un coup j'ai été transportée dans ce monde de fou qu'était le Disque-Monde.
Quand ça n'allait plus je lisais Terry Pratchett et j'oubliais tous les trucs pourris qui pouvaient m'arriver.
J'arrivais même à rire, ça changeait.

Bon.
Merci, Sir Terry, pour tous ces moments.
Enjaille-toi bien avec La Mort.

5 commentaires:

  1. Oh. Câlin rétrospectif.
    (Au début, je ne voulais pas répondre ; j'avais simplement trouvé ça terriblement touchant. Mais il n'y avait pas de commentaire. Et le vide, c'est mal)

    RépondreSupprimer
  2. Si un jour tu as envie de nous parler de ses livres, ça m'intéressera beaucoup. (Tes livres préférés, par exemple ?) Je n'en ai jamais lu, pourtant, ça fait longtemps que j'entends des éloges à propos de cet auteur et que je suis curieuse. Au point que sa mort m'a aussi fait quelque chose..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait que je les relise pour pouvoir en parler comme il faut mais c'est noté quelque part =)
      Si jamais un de ses livres se retrouvent entre tes mains n'hésite surtout pas, c'était vraiment un auteur génial.

      Supprimer